L'AUTRE DIMENSION DEPUIS 1972

L’édition
2022

logo 50 ans

Première victoire
pour Gabriel
Noutary

Première victoire pour Gabriel Noutary pour la 50e édition des 100 km de Millau

Qui sera le vainqueur de cette 50e édition ? La réponse à cette question était loin d’être évidente au départ même si deux anciens vainqueurs prenaient le départ de cette 50e édition, il était pratiquement sûr que cette édition 2022 s’enrichirait d’un nouveau nom à son palmarès. En effet, le vainqueur des trois dernières éditions, Hervé Seitz, bien que présent ne prenait pas le départ, à son grand regret, de cette nouvelle édition pour cause de blessures. Deux noms revenaient alors comme vainqueurs potentiels, celui du saint affricain Aurélien Connes, 2e en 2019 mais aussi celui de Gabriel Noutary, 3e en 2019.
Un pronostic qui pour ce dernier s’avérait rapidement être le bon puisque dès les premiers kilomètres le coureur licencié au club de Montauban se portait en tête de la course précédé seulement du futur vainqueur du marathon. Il passait en tête à Millau avant d’attaquer la deuxième boucle. Après le passage sous le viaduc et la traversée de Saint Georges de Luzençon, Gabriel Noutary continuait son cavalier seul puisque son avance était de 8 minutes au 55e kilomètre sur Vincent Fadi. Ce dernier ne découvrait pas le parcours millavois puisqu’il avait terminé 5e en 2017 de l’épreuve. Restait à voir si la mythique côte de Tiergues allait jouer une nouvelle fois son rôle de juge de paix. En haut de cette dernière, le coureur de Caussade augmentait de quelques minutes son avance sur celui de Clermont Ferrand qui accusait un retard de presque dix minutes. Un écart que Gabriel Noutary conservait lors de son passage à Saint Affrique et accentuait lors de son retour sur Tiergues où il affichait une avance de 15 minutes mais surtout un rythme bien soutenu contrairement à son poursuivant.
Dès lors, la course semblait jouer et c’est surtout sur le chrono que les observateurs portaient leur regard puisque le futur vainqueur pouvait franchir l’arrivée en moins de 7h et rentrer ainsi dans le clan très fermé des vainqueurs ayant réalisé ce type de performance, où ils ne sont que six. Ce ne sera pas le cas pour un peu moins de 5 minutes, puisque le jeune coureur de Caussade franchira en vainqueur la ligne d’arrivée au moment où le chronomètre affichera 7h 04’50’’. Une performance qui lui permet malgré tout d’intégrer le top 10 des meilleures performances de l’épreuve où il occupera désormais la 8e place. Il améliore au passage son meilleur temps sur Millau de près de 50’.

PASSEZ DANS
L’AUTRE DIMENSION

affiche evenement 100 km de millau
marathon 100km histoire
7h04

temps du vainqueur de l’Ultra 2022

2h38

temps du vainqueur du Marathon 2022

2400

participants pour cette édition 2022

Dans le cercle des vainqueurs

C’est moins de temps que cela qu’il a fallu attendre pour voir arriver au bas du Parc de la Victoire, le dauphin du vainqueur, Vincent Fadi. En effet même si le clermontois a vu l’écart augmenter entre lui et celui qui le précédait, il termine à la 2e place avec un chrono de 7h36’. Soit le même temps que celui réalisé par son père, Philippe en 1996. Six minutes plus tard, c’est le troisième de cette 50e édition qui arrivait toujours escorté par les jeunes poussins du S.O.M. Athlétisme, Nicolas Grandjon. Il était crédité d’un temps de 7h42’. Une belle réussite pour celui qui effectuait là son premier 100 km et qui termine sur la 3e marche du podium. Une boîte sur laquelle ne montera pas cette année, le Saint-Affricain Aurélien Connes qui termine au pied du podium en 7h48’soit une minute de plus que son chrono de 2019, le meilleur, où il avait terminé à la 2e place.

Evelyne Cance s’impose chez les femmes

Il était un peu moins de 19h, 18h52 exactement lorsque le public de la salle des fêtes s’est fait à nouveau entendre pour accueillir la première féminine de cette 50e édition, Evelyne Cance qui termine l’épreuve en 8h52’. Elle se classe 17e au général après avoir largement menée l’épreuve puisque sa dauphine Hania Chaoui ne franchira la ligne d’arrivée que 36 minutes plus tard en 9h28’. Elle termine à la 34e place du général. L’écart avec la troisième féminine était beaucoup moins important puisque Valérie Tixier franchissait la ligne en 9h34’.

Cavalier seul de Nicolas Luxembourg sur le marathon

Comme pour la course des 100km, c’est un cavalier seul que le vainqueur du marathon a effectué. En effet, en tête dès la sortie d’Aguessac, Nicolas Luxembourg n’a jamais été rejoint. Une course en solitaire qui ne l’empêche pas de réaliser un très bon chrono, le meilleur depuis de nombreuses années puisque le coureur des Bouches du Rhône passe la ligne d’arrivée en 2h38’. Un joli chrono quand on connait le profil de l’épreuve surtout dans sa deuxième partie.
La deuxième place revient au sociétaire de l’Athlétic Club de Saint Affrique, Thibaud Balmefrezol qui termine en 2h45’ soit 7’ après l’arrivée du vainqueur. Le podium est complété par Romain Anglade en 2h47’. A noter la très belle 4e place du sociétaire du S.O.Millau Athlétisme, Richard Léo qui réalise un temps de 2h50’.
Chez les féminines, la victoire est revenue à Rubke Wiebke en 3h14’. Licenciée à Toulouse, l’athlète allemande qui se classe 13e au général devance Marlène Vigier de moins de quatre minutes puisqu’elle réalise 3h17’ et se classe 15e au général. La troisième place du podium féminin revient à Emmie Gemme, vainqueur du classement féminin des 100 km de Millau en 2018. Elle réalise un chrono de 3h25’ et prend la 21e place.

 J.B

wave sky 5 mizuno

Actualité

Ravitaillements

- Combien de points de ravitaillement ? 20 (en moyenne 1…

100 km de Millau en accéléré…

Voir la vidéo
actu 100km

Meneurs d’allure 100Km 2022

télécharger la liste
liste inscrits

100 km et marathon de Millau 2022 : la liste des inscrits est en ligne

ATTENTION ! La liste des inscrits n’est pas exhaustive,…

C’est reparti pour la 50e édition !

L’édition 2022 qui aura lieu le samedi 24 septembre est en…

Figure millavoise de la course à pied, Jean Brengues s’en est allé

On appelle souvent cela, la loi des séries. Une semaine après…

Pierre Mounès, le seul Millavois vainqueur des 100 km, s’en est allé

Alors qu’il aurait dû être présent comme tous les anciens…

La 50e édition des 100 km de Millau reportée à 2022

C’est avec beaucoup de regrets que le comité d’organisation…

Ils soutiennent les 100Km