L'AUTRE DIMENSION DEPUIS 1972

L’histoire

logo 50 ans

Vous créez
l’histoire
depuis 1972

Doyenne des manifestations sportives d’importance sur Millau, les 100 km fêteront cette année leur 50e anniversaire. En effet, la première édition a eu lieu le 17 septembre 1972.

/ DEPUIS 1972

Doyenne des épreuves millavoises d’importance

C’est à 5h du matin du stade nautique que Bernard Vidal, co-créateur de l’épreuve avec Serge Cottereau en donne le départ de la première édition des 100 km de Millau. Une première en France où la course sur route se résumait pour les plus connaisseurs au marathon. Ils étaient 68 participants à prendre le départ. Seuls 38 d’entre eux auront la joie de passer la ligne d’arrivée située sur l’avenue Alfred Merle. Le premier d’entre-eux étant celui qui avait eu l’idée de cette épreuve, Serge Cottereau qui bouclait l’épreuve en 7h50. Rappelons pour l’anecdote que le parcours de cette première édition n’avait rien à voir avec l’actuel puisque les concurrents avaient à parcourir trois fois une boucle qui les amenait de Saint-Georges de Luzençon sur le plateau du Larzac en passant par Saint Geniez de Bertrand avant de redescendre sur Creissels par Brunas.

3875 engagés pour la 20e édition

Mais dès l’année suivante, souhaitant rendre plus populaire leur épreuve et compte tenu de l’augmentation des participants, les organisateurs choisissaient l’actuel parcours sauf que celui-ci se faisait dans le sens inverse lors de la première boucle avec un départ de la place de la Capelle en direction de Paulhe et un retour par Aguessac. Mais dès l’année suivante en 1974 avec 532 concurrents au départ, la course allait se dérouler sur le parcours actuel avec la neutralisation de la route entre Millau et Aguessac. La légende était en route et elle n’allait que s’accroitre au fil des années. Déjà capitale du gant, Millau allait devenir celle de la course à pied sur route grâce aux 100 km éponyme. Jean-Pierre Rech, alors journaliste à la Dépêche du Midi baptisera même notre ville de « La Mecque de la course à pied grâce à l’épreuve des 100 km de Millau », la plus ancienne des épreuves de la spécialité mais également la plus courue au niveau européen.
En moins de dix ans, la course millavoise va connaître un véritable engouement de la part des amateurs de ce type de discipline. Dès 1977, ce sont plus de 1000 concurrents qui seront au départ chaque année pour atteindre le chiffre record à l’occasion du 20e anniversaire avec 3875 engagés. Une participation qui ne sera jamais battue même à l’occasion des éditions anniversaires suivantes. L’arrivée du trail dans le monde de la course à pied explique en partie cette situation. Pour autant Millau peut se targuer d’accueillir sur son territoire les deux manifestations les plus importantes de course à pied, les 100 km pour la course sur route de grand fond et le festival des Templiers pour le trail. Les deux étant complémentaires et non concurrentes. Lors de ces dernières éditions, on a d’ailleurs vu des spécialistes du trail venir s’essayer avec succès sur la route à l’image de Fabien Chartoire, deuxième en 2017 avant de remporter les 100 km de Belvès en 2019.

La légende Jean-Marc Bellocq

Et si l’inverse n’a pas eu lieu pour le moment, la victoire à Millau reste pour tous les cent bornards le graal à décrocher au moins une fois dans sa carrière comme n’avait pas manquer de le souligner Jérôme Bellanca, champion de France de la spécialité et vainqueur à Millau en 2017. Mais dans le long palmarès de l’épreuve millavoise, ils sont plusieurs coureurs à l’avoir marqué de leur empreinte. Et à ce niveau là, le premier en fut celui qui en avait eu l’idée, Serge Cottereau. Le coureur de Saint-Affrique sera le premier vainqueur et le premier recordman. Un classement qui sera le sien à quatre reprises avant que l’année suivante en 1977, l’italien Elvino Gennari remporte la course en établissant le nouveau record en 6h50. Trois ans plus tard un jeune coureur inscrira pour la première fois son nom au palmarès de l’épreuve, il s’agit de Jean- Marc Bellocq. Avec lui, la course sur route allait connaître une nouvelle dimension notamment à Millau. Vainqueur ensuite deux ans de suite en 82 et 83, le coureur de la Celle-Saint-Cloud allait ensuite graver à jamais son nom dans le bitume millavois en remportant cinq fois de suite l’épreuve sud-aveyronnaise mais surtout en y établissant un record en 1990, à ce jour jamais battu, en 6h28’.

Huit fois vainqueurs et recordman de l’épreuve, Jean-Marc Bellocq, est pour beaucoup de personne, le coureur emblématique de l’épreuve millavoise. Depuis l’épreuve a connu au moins deux coureurs qui ont marqué l’épreuve. A savoir, Michaël Boch, vainqueur à trois reprises (2010, 2011 et 2012) mais surtout Hervé Seitz, dernier vainqueur en date qui totalise à l’image de Serge Cottereau, quatre succès sur l’épreuve millavoise. Mais le record de cette dernière reste toujours propriété de Jean-Marc Bellocq. Sera-t-il battu un jour, la question est posée mais sa réponse risque de ne jamais être apportée.

RECORD DE L'ÉPREUVE
6h28

PASSEZ DANS
L’AUTRE DIMENSION

histoire 100 km aveyron
bénévoles maillon chaîne

Actualité

Ravitaillements

- Combien de points de ravitaillement ? 20 (en moyenne 1…

100 km de Millau en accéléré…

Voir la vidéo
actu 100km

Meneurs d’allure 100Km 2022

télécharger la liste
liste inscrits

100 km et marathon de Millau 2022 : la liste des inscrits est en ligne

ATTENTION ! La liste des inscrits n’est pas exhaustive,…

C’est reparti pour la 50e édition !

L’édition 2022 qui aura lieu le samedi 24 septembre est en…

Figure millavoise de la course à pied, Jean Brengues s’en est allé

On appelle souvent cela, la loi des séries. Une semaine après…

Pierre Mounès, le seul Millavois vainqueur des 100 km, s’en est allé

Alors qu’il aurait dû être présent comme tous les anciens…

La 50e édition des 100 km de Millau reportée à 2022

C’est avec beaucoup de regrets que le comité d’organisation…
1972

Année de création

1600

participants par édition

800

bénévoles

Ils soutiennent les 100Km