L'AUTRE DIMENSION DEPUIS 1972

Ravitaillements

– Combien de points de ravitaillement ?

20 (en moyenne 1 tous les 5 km).

– Que trouve-t-on dans les ravitaillements ?

Boissons :

Sur tout le parcours : eau plate / eau gazeuse (Perrier – Vichy –
St Yorre) / Bière / Pepsi-Cola / Jus d’orange / Jus multivitaminé /
Boisson énergétique.

A partir du 30ème Km, boissons chaudes : Café / Thé.

A partir du 45ème Km : Soupe de légumes / Yogourt à boire.

Nourriture sucrée :

Sur tout le parcours : Fruits secs (abricots – raisins – pruneaux – Bananes) / pâtes de fruits / pain d’épices / madeleines / biscuits salés / quatre quart / carrés de chocolat en assortiment / grains de sucre / fruits frais (bananes – oranges – citrons)

Nourriture salée :

Sur tout le parcours (sauf à Aguessac / Boyne / Pont du Dourdou) :
– Tartines de fromage (blanc ou Roquefort) sur pain de mie.

Le Rozier / La Cresse et sur toute la 2ème boucle du parcours :
– Sandwiches au pâté (pain blanc).

La Cresse / Paulhe et sur toute la 2ème boucle (sauf Pont du Dourdou) :
– Sandwiches au jambon blanc (pain blanc)

Sur toute la 2ème boucle :
– Œufs durs.

Dans tous les ravitaillements sont à la disposition des coureurs, des gels glucidiques et vitaminés (stick boost et stick antioxydant) A CONSOMMER AVEC MODERATION (conseil du fabriquant 2 à 3 maximum sur la totalité des 100 km et une bonne hydratation derrière par l’absorption d’un verre d’eau après ingestion), ainsi que des barres de céréales.

Vu le prix de ces articles, nous en avons une quantité limitée aux besoins nécessaires sur la course. Il est donc demandé à chacun d’être raisonnable, tant pour sa propre santé, que pour qu’il y en ait suffisamment pour tous les coureurs, et de ne pas en faire provision.

Merci d’être souriants et polis envers les bénévoles des ravitaillements qui sont là pour vous aider et faire en sorte que votre course se passe du mieux possible tout au long du parcours à toute heure du jour et de la nuit.

Des containers poubelle sont à votre disposition dans tous les ravitaillements, merci de ne rien jeter par terre, afin de respecter la nature qui vous offre ce si beau parcours.

Pour votre santé, ne consommez pas n’importe quoi, n’importe comment, n’hésitez pas à demander conseil auprès des bénévoles des ravitaillements qui sauront vous aider.

Evitez de gaspiller, pensez aux autres qui sont derrières vous et, par mesure d’hygiène, ne remettez pas, dans les plats à votre service sur les stands, une denrée entamée, une pelure d’orange… les poubelles sont à votre disposition pour cela.

Malgré la fatigue, pensez à vous alimenter et surtout à vous hydrater correctement et n’hésitez pas à faire un arrêt dans les endroits réservés à cet effet dans tous les ravitaillements, 10 mn de pause valent toujours mieux que de devoir s’arrêter au bord de la route ou dans un fossé.

Un petit geste pour la planète :

Pour limiter l’impact carbone, tous ceux qui le désirent (coureurs et surtout suiveurs) peuvent amener leur propre gobelet (écocup ou autre) et demander à se faire servir individuellement, ou bien se refaire servir dans le premier gobelet jetable utilisé.

L’écocup pourra également vous servir pour la Pasta Party ou bien pour le buffet d’après course.
En cas d’oublie, des gobelets millésimés 50 ème anniversaire de l’épreuve sont à la vente à la boutique des 100Km de Millau.

LISTE DES RAVITAILLEMENTS

1ère Boucle

Kilomètre :
5,5 AGUESSAC
10 RIVIERE SUR TARN
14 BOYNE
20 LE ROZIER
24 LES PRADES
29 LA CRESSE
33 PAULHE
38 MILLAU PLAGE (Point d’eau)
42 MILLAU (Salle des Fêtes)

2ème Boucle

45 CREISSELS
53 ST GEORGES DE LUZENCON
57 PONT DU DOURDOU
60 ST ROME DE CERNON
65 TIERGUES
71 ST AFFRIQUE
77 TIERGUES
82 ST ROME DE CERNON
85 PONT DU DOUDOU
89 ST GEORGES DE LUZECON
97 CREISSELS
100 MILLAU (Salle des Fêtes) ARRIVÉE

Ils soutiennent les 100Km

Ils soutiennent les 100Km

Ils soutiennent les 100Km

Pierre Mounès, le seul Millavois vainqueur des 100 km, s’en est allé

Alors qu’il aurait dû être présent comme tous les anciens vainqueurs des 100 km de Millau samedi dernier sur la ligne de départ si l’épreuve avait eu lieu, Pierre Mounès nous a quittés subitement ce jour-là à l’âge de 75 ans. Lui, le seul Millavois à avoir remporté l’épreuve de sa ville natale qu’il avait quittée pour raisons professionnelles afin de rejoindre la région lyonnaise où il travaillait, à la SNCF.

Ce samedi 27 septembre 1975, 8h13’ après le départ de cette 5e édition des 100 km de Millau, c’est lui qui franchissait en vainqueur la ligne d’arrivée encore située à l’entrée de la piscine de Millau. Une belle revanche pour celui qui quelques années plus tôt essuyait les remarques pas toujours sympathiques des spectateurs du stade municipal, tout proche, lorsqu’il faisait des tours de piste à n’en plus finir lors des matches de rugby.

Pierre Mounès lors de sa dernière victoire en vétéran 4 au 10 km de Parilly, le 5 septembre dernier. (DR)

A n’en pas douter certains d’entre eux, étaient là ce samedi soir dans le public pour applaudir celui qui venait d’inscrire son nom à la prestigieuse épreuve. Une victoire qui récompensait les nombreuses heures d’entraînement à courir autour du stade, quelle que soit la météo.

Pierre Mounès, qui est toujours resté très attaché à sa ville natale, était revenu plusieurs fois au moment des 100 km de Millau soit en tant que concurrent, notamment pour la 20e édition ou en simple spectateur. Comme nous l’a indiqué son cousin, « il s’entraînait toujours en ce moment pour les prochains semi-marathons de la région lyonnaise. Toujours insatisfait, il faisait la distance en 1h40-45 et menaçait éternellement d’arrêter si le chrono baissait. »

Sûr qu’il aurait aimé être là en 2022 aux côtés des autres vainqueurs pour cette grande fête de la course à pied dans sa ville natale. Nul doute que ceux qui seront présents et notamment le comité d’organisation auront à cœur de lui rendre hommage tout comme à deux autres vainqueurs de l’épreuve qui nous ont quittés depuis, Bernard Gaudin et Jean-Jacques Moros. En attendant, les membres du comité d’organisation des 100 km de Millau tiennent à présenter leurs sincères condoléances à Joëlle, l’épouse de Pierre et à l’ensemble de sa famille.

J.B.

Ils soutiennent les 100Km